Français
+38 067 935 25 44
00380689869898 (汉语)
00380930552240 (باللغة العربية)
00380930552240 (باللغة العربية)
+38 067 935 25 44
Demande dinfos

Colite ulcéreuse et maladie de Crohn

Nous utilisons des suspensions contenant des cellules souches f?tales pour le traitement des patients atteints de colite ulcereuse non specifique et de la maladie de Crohn. La greffe de cellules souches f?tales est tout aussi efficace pour traiter les formes chroniques qu'aigues des maladies inflammatoires non specifiques des intestins, et ce a tous les stades de ces maladies, y compris les plus graves.

Les indications pour l’usage de cellules souches f?tales sont les suivantes :
  • maladie progressive et resistante a la therapie conservatrice pendant 2 semaines
  • presence de complications extra-intestinales
  • impossibilite d’effectuer une intervention chirurgicale en raison de la gravite de l’etat du patient atteint d’anemie, d’hypoproteinemie et de troubles metaboliques profonds
  • epuisement
  • difficulte a trouver un donneur du meme groupe sanguin pour une transfusion ou incompatibilite entre un donneur et un destinataire du meme groupe detectee lors des tests de compatibilite

Le tableau ci-dessous presente les principaux criteres cliniques concernant l’efficacite du traitement, bases sur 16 annees d’experience avec des patients souffrant de colite ulcereuse non specifique et de la maladie de Crohn. 


Symptomes
% des patients presentant le symptome
Avant la greffe Temps ecoule apres la greffe
1 mois 6 mois
Frequence des selles journaliere 3 ou moins 11.1 85.2 77,8
4 et plus 88.9 14.8 22,2
Consistance des selles moulees 3.7 74.1 66,7
molles ou pateuses 96.3 25.9 33,3
Selles pathologiques   glaireuses 81.5 40.7 29,6
sanglantes 88.9 37.0 14,8
purulentes 14.8 0.0 3,7
Tenesme 66.7 14.8 18.5
Douleur abdominale 85.2 18.5 29.6
Hausse de la temperature corporelle 48.1 11.1 18.5

A la suite du traitement cellulaire, la quantite de globules rouges est restauree et le taux d’hemoglobine est a nouveau normal. La greffe de cellules souches f?tales restaure l’immunocompetence et empeche la progression d’un processus auto-immune (mecanisme de developpement de la maladie), permettant ainsi une remission prolongee. La remission des patients souffrant de colite ulcereuse dure, en moyenne, 12 a 15 mois tandis que celle des malades atteints de la maladie de Crohn est de 2 ans et demi a 3 ans. 

Traitements au EmCell Clinique dure env. 2-3 jours et coute ? 7,500.
Vous voulez savoir a propos EmCell peuvent vous aider ou tout simplement vous souhaitez plus d'informations, remplissez le formulaire ci-dessous ci-dessous ou ecrivez a info@emcell.eu

Application of Fetal Cell Suspensions in Complex Treatment of Nonspecific Ulcerative Colitis and Crohn's disease (poster presentation).
Russian, jpg, 2,5 Mb

Medical case reports

Ulcerative colitis, severe form


Traitement d’un patient souffrant de colite ulcereuse non specifique. 

D’apres le patient, la maladie a fait son apparition en 2003, quand il a remarque pour la premiere fois la presence de sang dans ses selles. Il a alors suivi un traitement contre les hemorroides mais n’observe aucune amelioration de la situation. Outre cette presence de sang dans les selles, il a egalement note que les defecations etaient devenues plus frequentes. Au cours de l’ete 2006, le diagnostic suivant a ete pose : le patient souffrait de colite ulcereuse non specifique. Le traitement prescrit alors, et qui n’a pas apporte de resultats veritablement concluants, consistait en la prise de Sulfasalazine a raison d’un maximum de 4g/jour. En juin 2007, l’etat du patient s’etait degrade : perte de 7 kilos, frequence des selles allant jusqu’a 12 fois par jour, selles semi-liquides, presence de sang et de pus dans les selles, affaiblissement generalise.

12.10.2007 Coloscopie N°1 du patient K. Download (125 Mb)


Conclusion : l’insertion du coloscope dans le caecum a montre que le mucus du caecum et d’une partie du colon ascendant etait clair, les vaisseaux n’etant pas visibles, mais aussi qu’il y avait de multiples polypes enflammes, de formes et de tailles diverses. L’inflammation se fait plus intense au niveau du rectum : les haustrations et les vaisseaux sont absents tandis que le nombre et la taille des polypes enflammes augmentent. De plus, le mucus de cette region est hemorragique. Un prelevement biopsique a ete effectue dans les colons transverse et descendant. 

Impression : colite ulcereuse non specifique 
Les examens cliniques et endoscopiques ont confirme la deterioration auto-immune totale du colon. Les patients qui en sont atteints suivent une therapie anti-inflammatoire specifique pendant des annees, bien que celle-ci ne s’avere pas toujours efficace et que les malades souffrent de frequentes recidives. Des hemorragies spontanees continues epuisent les patients et les amenent assez souvent a subir une intervention chirurgicale dont les consequences sont une qualite de vie inferieure, voire un handicap. 

24.10.07 Le patient K. a subi un traitement cellulaire a la clinique EmCell. 
Les medecins lui ont egalement prescrit les medicaments suivants : 2 tablettes de Salofalk (Mesalazine) 500 mg a prendre 3 fois par jour, 2 suppositoires de Salofalk 500 mg pour le soir, 1 tablette de De-nol a prendre 4 fois par jour, de l’Augmentin - 1,2 mg par perfusion intraveineuse contenant une solution saline a 0,9%, 100.0 n°15, du Solu-Cortef par perfusion intraveineuse contenant une solution saline a 0,9%, 200.0 n°5, du Polcortolon – 4mg selon la prescription et du Diflucan – 150 mg une fois par semaine.

Deux mois apres le traitement cellulaire, le patient K. a subi une coloscopie de controle. Il a rapporte que son etat de sante s’etait ameliore et qu’il ne se sentait plus affaibli. La frequence des selles etait passee a 2 fois par jour ; la presence de sang et de pus dans ces dernieres avait disparu. Le patient avait pris du poids, il pesait desormais 65 kilos. Il n’a montre aucun signe d’anemie. Il a poursuivi un traitement anti-inflammatoire specifique classique, c’est-a-dire du Salofalk (Mesalazine) en tablettes et en suppositoires, a raison de maximum 4000 mg par jour. 

23.01.08 Coloscopie N°2 du patient K. Download (53 Mb)


Conclusions : l’insertion du coloscope dans le caecum revele clairement une ouverture de l’appendice. La valvule ileo-caecale de Bauhin est inclinee vers le lumen du colon. Le mucus du colon est clair, les vaisseau sont visibles et l’on n’observe pas de signes d’erosion. On remarque des pseudo-polypes multiples de tailles et de formes variees dans tout le colon. Presence d’une trabecule dans le colon sigmoide. Groupes de pseudopolypes hemorragiques dans le colon transverse. La coloscopie ne montre aucun signe d’ulceration du colon. 

Impression : colon atteint de la maladie de Crohn ? 
Compte tenu des conclusions cliniques et des antecedents medicaux du patient, nous sommes en mesure d’affirmer que ce dernier est en phase de remission. Comme facteur objectif, nous pouvons avancer les examens endoscopiques qui ont montre que le patient ne presentait aucun signe d’ulceration auto-immune. L’endoscopiste a pris en consideration les signes indirects et a avance l’hypothese qu’il s’agisse de la maladie de Crohn. 

Cinq mois apres la greffe de cellules souches f?tales, le patient K. a subi une coloscopie de controle.
Il est en phase de remission clinique et beneficie d’une meilleure qualite de vie. La frequence des selles est de 1 a 2 fois par jour, sans pus ni sang. Il poursuit un regime. Son poids a augmente : il pese maintenant 68 kilos. Il continue la meme therapie anti-inflammatoire a base de Salofalk (Mesalazine) en tablettes et en suppositoires ; la dose a ete reduite a 3 000 mg par jour.

17.04.08 Coloscopie N°3 du patient K.
Download (51 Mb)


Conclusions : l’insertion du coloscope a 10 cm de profondeur a l’interieur du jejunum montre que le mucus a un aspect brillant et onctueux. Des pseudo-polypes multiples de formes et de tailles variees (de 0,1 a 0,4 cm) partent du caecum mais le mucus visible reste inchange. Debutant au tiers moyen du colon transverse, le mucus est hyperemique et fragile. Le nombre et la taille des polypes s’accroit et l’on retrouve a certains endroits des groupes de polypes de plus de 2 a 4 cm. Le mucus est hemorragique. 

Impression : pseudo-polypose. Colon atteint de la maladie de Crohn ? 
Huit mois apres la greffe de cellules souches f?tales, le patient K. a subi une coloscopie de controle.
Il a fait mention de sa remission, d’une frequence de defecation reduite a 2 fois par jour, de l’absence de sang et de pus dans ses selles. Il continue son regime et son poids s’est maintenu (68 kilos). La therapie a base de Salofalk (Mesalazine), sous forme de tablettes et de suppositoires, est passee a 2 500 mg par jour. 


17.07.08 Coloscopie N°4 du patient K.
Download (160 Mb)


Conclusions : le coloscope a ete insere dans le caecum. La forme des plis correspond aux parties, mais leur hauteur et leur tonicite sont moindres. Presence de multiples formations polypoides a pedoncule ou a tete ronde, souvent groupees, dans toutes les parties du colon, davantage sur la gauche. Ces formations sont hyperemiques ; leur taille varie de 0,2 a 0,5 ou 0,6 cm de hauteur et de diametre. Le patient a refuse la biopsie. L’endoscopie n’a confirme ni la maladie de Crohn, ni la colite ulcereuse non specifique.

Impression : polypose recto-colite familiale ou pseudo-polypose ? 
Douze mois apres la greffe de cellules souches f?tales, le patient K. a subi une nouvelle coloscopie de controle, selon ce qui avait ete prevu. 
Le patient a fait etat d’une gene au niveau de l’abdomen, d’une frequence de defecation a 2 fois par jour et d’une absence de pus et de sang dans ses selles. Il poursuit son regime et son poids s’est stabilise (6 kilos). Aux dires du patient, la maladie s’est legerement exacerbee en raison d’une alimentation inadaptee, d’une serieuse affection respiratoire et d’un traitement sous antibiotique, qui ont ete a l’origine d’une dysbiose. Il poursuit sa therapie a base de Salofalk (Mesalazine) en tablettes, la dose ayant ete reduite a 1 000 mg par jour. 
Compte tenu de l’exacerbation de la maladie et des signes cliniques lies a la dysbiose, il a ete demande au patient de suivre le prochain cycle de traitement a base de cellules souches f?tales. 

17.10.08 Coloscopie N°5 du patient K. Download (120 Mb)


Conclusions : le coloscope a ete insere dans le caecum. La forme des plis correspond aux parties mais leur hauteur et leur tonicite sont moindres. On a decouvert des polypes multiples de 0,2 a 0,5 cm dans toutes les parties, en ordre irregulier. Le patient a refuse une biopsie. 

Impression : polypose de toutes les parties du colon. Polypose familiale. 
La reaction auto-immune contre le mucus du colon a pris fin uniquement grace au traitement complexe de la colite ulcereuse non specifique au moyen d’une therapie classique et de suspensions de cellules souches, a la stabilisation de la remission et a la restauration de la competence auto-immune. Cette evolution a evite au patient de devoir subir une intervention chirurgicale et lui a offert une meilleure qualite de vie.

Demande des informations supplémentaires
Fetal stem cells treatment results depend on: disease's severity, age of the patient, adherence for the medications and regime. Treatment results, presented on this site, are individual for each clinical case.

Our patents